LA RACE VOSGIENNE

LA RACE VOSGIENNE

LA VOSGIENNE A L'ASSAUT DES ANDES

Une première vient d'être réalisée par Gènes Diffusion avec la vente de 8 embryons de race vosgienne en Equateur.

 

Ces embryons sont issus de la vache INNOCENTE du GAEC des Hautes-Huttes ( Christian et Patrick Ancel ) à Orbey dans le Haut-Rhin accouplée avec le taureau OSIRIS. INNOCENTE n'est autre que la mère du taureau ORBELAIS n°1 de la race avec un ISU de 154.

 

 

En Equateur, 73% de la production laitière s'effectue dans la Sierra soit entre 1000 et 3500 m d'altitude, 19% sur la bande côtière entre l'Océan Pacifique et les Andes et 8% au pied des Andes côté amazonien.

 

Côtés pacifique et amazonien le climat impose de recourir aux races Zébuines ou croisées pour supporter les conditions climatiques. Dans la Sierra le climat permet la production laitière avec les races d'origine européennes, en particulier la Holstein et la Brown Swiss. Néanmoins, au dessus de 2500-3000 m, ces races originaires de régions proches du niveau de la mer commencent à avoir des problèmes de santé, en particulier de vasoconstriction pulmonaire, liée au manque d'oxygène et aux grandes amplitudes de température.

 

 

 

Aussi un éleveur, Fausto Zambrano, dont l'élevage est situé à 3400 m d'altitude au pied du Chimburazo, sommet des Andes équatoriennes et culminant à 6268 m, a-t-il décidé d'essayer la race Vosgienne. En croisement d'abord en utilisant LANCELOT, NAPOLEON, ORBELAIS, puis cette année avec l'importation de 8 embryons qui seront reposés par le Dr Francisco CAIZA directeur de Produbiogensa, qui distribue la génétique Gènes diffusion sur la majeure partie de l'Equateur.

 

Le troupeau de Fausto Zambrano se compose de 65 vaches croisées Holstein, Brown Swiss, Jersey, Tarentais etc...La production dans un système 100% herbe sans complémentation est de 13 litres par jour de moyenne.

 

Si, après avoie étudié en détail toutes les races laitières, Fausto Zambrano a choisi la Vosgienne, c'est parce que c'est << une vache d'une rusticité remarquable: excellente marcheuse, peu sensible aux changements de température, elle s'accommode des reliefs difficiles et de fourrages grossiers, elle est parfaitement adaptée à la montagne. Elle a une bonne fertilité en terrain carencé >>.

 

Il sera très intéressant de suivre cette expérimentation qui ouvrira peut-être des perspectives intéressantes pour la race Vosgienne dans des contextes de production difficiles. 

 

AVEC L'AIMABLE AUTORISATION DE GENES DIFFUSION



15/12/2009
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres